L'AMI

Le ministère de l’Éducation nationale lance une série d’activités au profit des élèves et des enseignants

Nouakchott

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Réforme du système éducatif a lancé mercredi à partir des locaux de l’Institut Pédagogique National une série d’activités profitant aux enseignants et aux élèves. Ces activités consistent en le lancement d’une caravane de distribution de 11 000 manuels scolaires de la série «Navis », la distribution d’uniformes scolaires, de cartes professionnelles et de laboratoires expérimentaux mobiles, en plus du lancement de la plateforme de l’enseignant.

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Réforme du système éducatif, M. Mokhtar Ould Dahi, a souligné à cette occasion que le lancement des activités témoigne de la prise de mesures importantes par le département visant à améliorer la qualité du service éducatif, tache inscrite dans le plan de travail annuel dont le lancement d’une caravane de distribution de 11.000 manuels scolaires de la série « Navis », qui comprend des leçons, des exercices et des solutions au profit des élèves des années de fin de cycle, qui leur seront distribués gratuitement.

Il a déclaré que cette procédure aide ces élèves à obtenir davantage de moyens pédagogiques nécessaires pour renforcer leurs connaissances du programme d’études, notant que ces méthodes ont prouvé leur efficacité au cours des dernières années.

Le ministre a souligné que les manuels qui seront distribués en format papier sont disponibles en format numérique dans le système d’information du ministère « Siraj » et peuvent être facilement téléchargés sur les smartphones.

Il a déclaré que la distribution de 38 laboratoires scientifiques ambulants équipés de batteries que les établissements scolaires peuvent exploiter dans des endroits où il n’y a pas d’électricité, ce qui contribuera à élever le niveau scientifique des élèves et à les habituer à pratiquer des expériences scientifiques, en particulier en physique et en sciences naturelles.

M. Moktar Ould Dahi a salué la distribution de 52.000 uniformes scolaires qui seront mis à la disposition des « comités régionaux de suivi de la réforme de l’éducation présidés par les walis et ceux qui sont chargés de cette mission, et a noté le lancement de la production et de la distribution de la carte professionnelle de l’enseignant » avec des spécifications de sécurité électronique élevées.

La cérémonie a été marquée par une présentation vidéo par le responsable du Système d’Information et de Gestion de l’Éducation (SIGE) et coordonnateur de l’appui technique pour le développement et la protection des données, M. Momma El Moktar, sur les avantages de la carte professionnelle pour les enseignants et l’application ‘’El mouderriss’’ et ce qu’elle offre comme données et avantages aux enseignants.

Il a dit que cela leur permet de disposer de toutes les informations qui les concernent et de pouvoir demander une promotion ou de soulever toute erreur ou anomalie et la porter à la plus grande instance de la hiérarchie administrative du département qui la traitera rapidement à travers cette application..

Il a ajouté que cette application permet également à l’enseignant de demander l’affectation, l’échange avec un autre collègue et la consultation de son dossier personnel, qui contient toutes les informations le concernant telles que le numéro national, la date et le lieu de naissance, la date et le lieu de recrutement, le statut actuel, les manuels scolaires adaptés à sa carrière professionnelle, qu’il soit enseignant ou professeur, et d’autres nombreuses informations professionnelles ainsi que l’accès à la fiche de salaire dans n’importe quel mois qu’il souhaite et peut la télécharger et la tirer. Il ne peut toutefois pas consulter les comptes de ses collègues ou leurs informations. Il peut consulter les décisions et arrêtés qui le concernent comme par exemple, les décisions d’engagement et les lois régissant l’exercice de la profession d’enseignant et sa gestion administrative, professionnelle et éducative, ses droits et ses obligations.

Il convient de noter que les enseignants et les professeurs avaient l’habitude de se déplacer de leurs lieux de travail et de s’absenter de ceux-ci aux niveaux régional et central et de s’entasser dans le bâtiment du ministère de l’Éducation pour résoudre les problèmes liés au transfert, à la promotion et au retrait de la fiche de salaire.

Aujourd’hui, ils sont épargnés de cette corvée en raison de cette application mise à leur disposition sur leurs téléphones partout dans le pays et à tout moment.

Un tel état de fait ne manquera pas de contribuer à élever le niveau des élèves et à améliorer leur productivité éducative grâce à la stabilité des enseignants sur leurs lieux de travail n’ayant désormais plus besoin de se déplacer à Nouakchott pour résoudre un problème au ministère.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More