L'AMI

Le Premier ministre devant les députés: les indicateurs économiques et les rapports des partenaires montrent le grand progrès qu’a connu l’économie nationale

Nouakchott

Le Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal Messoud, a affirmé que le programme du gouvernement qui est exposé devant l’Assemblée Nationale comporte les grandes lignes du Programmes du Président de la République et n’est pas le bilan de l’action du gouvernement, soulignant que le bilan de ce qui a été réalisé dans tous les domaines en termes de chiffres est présenté à la fin de chaque année.

Il a ajouté en réponses aux interventions des députés au cours de la séance plénière consacrée à la discussion du programme du gouvernement, samedi soir, que la migration est un phénomène mondial mais qu’elle a connu un bond au cours des dernière semaines, soulignant que les mauritanien qui ont migré exercent les mêmes travaux que ceux exercés par les migrants venus d’autres pays en Mauritanie.

Le Premier ministre a indiqué que les élections qui ont eu lieu récemment dans le pays ont été organisées en concertation avec les partis politiques, affirmant que le gouvernement a approuvé les textes issus de cette concertation sans aucun changement et a œuvré pour rendre disponibles les allocations nécessaires et un siège pour la commission électorale nationale Indépendante (CENI pour garantir des élections honnêtes et transparentes.

Il a ajouté que les déséquilibres constatés à cause d’un manque d’expérience de la CENI ont porté préjudice à tous les partis , y compris le parti “El Insaf” qui dispose de la majorité, précisant que le gouvernement prendra cela en considération après la fin du rapport qui est en train d’être élaboré dans ce domaine.

Il a noté que la décentralisation qui est le pilier essentiel du développement local occupe une place de choix dans les préoccupations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, soulignant l’adoption d’une stratégie nationale de développement local, la formation des acteurs locaux, la construction des locaux des conseils régionaux et ceux de de certaines communes.

Le Premier ministre a indiqué que la structuration des wilayas dépend de la révision de la loi organisant les administrations régionales avec la précision de certaines missions et la clarification du schéma directeur de la ville de Nouakchott après sa répartition en trois wilayas et la définition des niveaux territoriaux des collectivités locales.

Il a précisé que tous les indicateurs économiques et les rapports des partenaires montrent le grand progrès qu’a connu l’économie nationale, soulignant qu’il n’en veut pour preuve que le taux de croissance atteint l’an dernier qui a été de 5,3% et la baisse de l’inflation qui a reculé de 12,7% à 9%, ce qui a permis d’enregistrer une grande baisse des prix des produits alimentaires de base par rapport à leur niveau au cours années passées.

Il a en outre noté que les indicateurs économiques montrent la baisse de la dette et la maitrise de l’inflation et du déficit budgétaire grâce à ce qui a été accompli dans le domaine économique, ce qui a permis l’exécution de nombreux projets sociaux qui ciblent les couches vulnérables.

Le Premier ministre a indiqué que de grands projets structurants sont en cours actuellement, transformant ainsi la ville de Nouakchott en un chantier de travail à travers la construction

d’écoles, de routes, de réseaux d’eau et d’électricité, de ponts et même de réseaux numériques, et ce malgré l’héritage légué au gouvernement et les difficultés auxquelles il a dû faire face au cours de la période passée.

Il a affirmé que le taux d’accès à l’eau a atteint 72% au lieu de 65% tandis que le taux d’accès des populations à l’électricité a atteint 54%, soulignant dans ce cadre que les quantités d’eau qui arrivent quotidiennement à Nouakchott se sont élevées de 130 000 m3 à 175 000 m3 actuellement.

Il a noté que les coupures qui ont lieu au niveau du réseau hydraulique à Nouakchott ne sont pas dues à des déficits des quantités mais s’expliquent plutôt par des travaux de renouvellement du réseau d’eau à Nouakchott, affirmant que ces difficultés seront surmontées dans les plus brefs délais possibles. Il a en outre souligné la réalisation de 50 000 raccordements domestiques, précisant que le travail se déroule actuellement pour augmenter les rues principales dans la ville de Nouakchott et pour la réalisation d’une centrale de dessalement de l’eau de mer dans la ville de Nouadhibou devant permettre de pomper 5000m3 d’eau, cela en plus d’un projet de renforcement d’eau à Nouadhibou à partir de la nappe de Boulenouar, en cours de de réalisation actuellement. .

Le Premier ministre a précisé que le gouvernement a recruté depuis 2019 et jusqu’à présent, 2300 éléments des travailleurs de la santé dans tous les domaines médicaux, notant, par ailleurs, que le fonds national de l’emploi qui a jusqu’à présent financé 10 000 unités d’emplois des jeunes a été dynamisé, en plus du paiement de l’indemnité du chômage annoncé par le Président de la République, ajoutant que le gouvernement a mené aussi une restructuration de l’Agence de l’Emploi des jeunes et procédé au recrutement de 16400 éléments au cours des 4 dernières années dans le secteur public , ce qui n’a pas été réalisé au cours des 10 dernières années.

Il a souligné que le parlement jouit du respect et qu’il est nécessaire de respecter le Président de la République qui doit rester en dehors des discussions au sein du Parlement, précisant que les critiques doivent être adressées au Premier ministre et aux membres du gouvernement.

Ce qui s’est produit aujourd’hui est très grave, a-t-il dit, car le Président de la République est considéré comme un grand symbole et qu’il n’est pas acceptable de porter atteinte à sa personne, insistant sur la nécessité de jouir de la démocratie qui permet d’exercer le travail dans un climat d’ouverture et de respect réciproque.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More