L'AMI

Démarrage des journées annuelles de la formation technique et professionnelle

Nouakchott

Les travaux des journées annuelles de la formation technique et professionnelle, placées sous le thème: révision de la carte de formation professionnelle et validation d’axes stratégiques, organisées par le ministère de l’Emploi et de la formation Professionnelle en collaboration avec la coopération allemande, ont débuté, lundi à Nouakchott.

“L’objectif ultime de ces journées de rencontres, d’échanges, d’enrichissements mutuel est de faire le bilan du passé et d’en tirer les enseignements pour un avenir meilleur. Elles permettront, encore, d’éclairer le futur avec les enseignements du passé pour assurer d’être dans un cycle perpétuel d’amélioration continue”, souligne-t-elle.

Ouvrant la rencontre, la ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mme Lalya Camara, a souligné que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a mis l’emploi au cœur de son programme électoral TAAHOUDATY.

Elle a ajouté que la formation Technique et Professionnelle constitue l’un des principaux piliers de l’insertion professionnelle de la main d’œuvre mauritanienne.

Au sujet de la formation, Mme Camara a indiqué que pour accroitre le taux d’insertion de nos jeunes diplômes et des bénéficiaires des formations qualifiantes, l’accent doit être mis sur la qualité de la formation, qui au-delà des aspects matérielles tels que les équipements, les conditions d’apprentissage de nos étudiants repose sur les ressources humaines qui encadrent et forment ces étudiants.

Parlant de l’agenda des journées, Mme la ministre a précisé qu’elle comprendra entre autres :

– La restitution du rapport final des ateliers régionaux de la FIP qui se sont déroulés entre les mois de mai et juin derniers et qui ont permis la centralisation des recommandations des employeurs en vue de l’amélioration de l’offre de formation nationale ;

– La mise à jour de la carte de formation professionnelle pour l’année 2022-2023 qui prenne en compte les besoins prioritaires du marché de l’emploi ; et la présentation du processus d’opérationnalisation de la digitalisation de la FTP qui avait été initiée en 2018.

S’agissant de l’intérêt d’intensifier la formation professionnelle, la ministre a souligné que 70% de la population active mauritanienne n’a pas eu accès à l’enseignement supérieur, elle est donc sans qualification au sortant de la FIP, d’où la nécessité de l’épauler pour assurer l’équilibre social de notre pays.

Enfin, la ministre a remercié la coopération allemande pour son soutien continue à notre pays, notamment dans nos efforts d’adaptation et de modernisation de la formation technique et professionnelle.

Pour sa part le représentant de la coopération allemande, M. Jean –Bernard Lalanne , a souligné que la coopération allemand est très heureuse de soutenir ces journées de rencontres annuelles de la formation technique et professionnelle.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More