L'AMI

Ministre de la Santé: « le nombre des bénéficiaires de l’assurance maladie a doublé »

Le ministre de la Santé, M. Mokhtar Ould Dahi, a affirmé que l’Etat s’est engagé, dans le cadre du programme de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani, et de ses obligations internationales, à prendre des mesures pour sécuriser le plus grand nombre possible de citoyens. Les efforts engagés dans ce sens ont permis d’atteindre actuellement 1 200 000 personnes couvertes par l’assurance maladie au lieu de 600 000 auparavant avec l’espoir que ce nombre atteigne 1 800 000 bénéficiaires en 2024.

En réponse à une question sur les réalisations du secteur, lors du commentaire du conseil des ministres par des membres du gouvernement, le ministre de la Santé a annoncé qu’il a été décidé de créer un fonds d’assurance facultative qui permettra de sécuriser 500 000 personnes, citant des indicateurs de performance du secteur de la santé, notamment la célérité dans les procédures d’évacuation sanitaire à l’étranger qui se font dans les 24 heures qui suivent la décision favorable du Conseil de santé ainsi que l’indemnisation des assurés ne dépasse pas une semaine dans les hôpitaux nationaux.

Au sujet de certaines informations relayées récemment sur les réseaux sociaux, concernant le coût élevé des dépenses lors de la dernière campagne, le ministre a souligné que 450 millions était le coût de la sixième campagne dans son intégralité, y compris l’achat de certains vaccins requis par le Banque mondiale qui contribue au financement de la campagne, rappelant que la gestion du Fonds Corna est totalement transparente et qu’elle se fait conjointement avec l’opposition et la société civile.

Chiffres à l’appui, le ministre a révélé le mode et les montants des versements aux médias impliqués dans la campagne de sensibilisation de dix jours (7 millions pour trois plateformes de production audiovisuelle, plus de deux millions pour des spots à la télévision, un million et 750 mille pour la radio, deux millions et 900 mille pour sept sites internet, et deux millions pour les réseaux sociaux), appelant toute personne intéressée par les détails à contacter le ministère.

S’agissant du projet de décret portant organisation et fonctionnement d’un établissement public à caractère administratif dénommé Centre national des urgences en Santé Publique, M. Mokhtar Ould Dahi a indiqué que cette structure sera chargée du suivi épidémiologique, de la prospective, de la planification et de la coordination des opérations avec les pays avec lesquels nous pouvons nous associer, ainsi qu’avec les organisations internationales compétentes dans ce domaine et les ministères concernés (Élevage et Environnement…).

Il a souligné que la création de cette institution répond à une demande de l’Organisation Mondiale de la Santé à ses États membres et puise sa raison dans les enseignements tirés de la pandémie de Corona.

Il a précisé que le gouvernement a décidé de convertir la seule cellule qui était en charge de ces questions et de l’adapter pour que ce dispositif offre une meilleure réponse aux urgences sanitaires.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More