L'AMI

Assaba : Formation des formateurs dans le domaine de la santé reproductive

Les travaux d’un atelier de formation des formateurs de santé reproductive au profit des jeunes et des adolescents ont débuté, jeudi, à la maison des jeunes de Kiffa à l’initiative du Réseau national des Associations de Jeunes (RNAJ) avec le soutien de l’UNICEF et sur financement de l’ONG espagnole Vlasin,.

Supervisant l’évènement, le wali de l’Assaba a déclaré que l’objectif de cet atelier est de renforcer la capacité de 20 formateurs qui serviront de noyau du projet social qui sera mis en œuvre pour répondre aux aspirations des jeunes qui visent l’intégration et l’autonomisation, conformément aux tendances générales de l’Etat et dans le but d’éviter les défis et les dysfonctionnements auxquels les jeunes sont confrontés.

Il a ajouté que cette formation s’inscrit dans le cadre du Programme élargi du Président de la République (ProPEP), Monsieur Mohammed Ould Cheikh El Ghazouani, qui vise à réaliser les attentes des jeunes par l’autonomisation et l’intégration sociale ; objectif que le gouvernement du Premier Ministre, M. Mohamed Ould Bilal Massoud, s’attèle à réaliser.

À son tour, le premier vice-président de la région de l’Assaba, M. Zein Ould Taher, a souligné l’importance de la santé reproductive pour avoir un esprit sain dans un corps sain.

Il a, également, attiré l’attention sur la nécessité de s’investir dans les ressources humaines, surtout les jeunes qui sont la force vive de la nation et acteur de développement non négligeable.

Pour sa part, le président du RNAJ , M. Hamma Ould Souvi, a déclaré que ce projet multidimensionnel contribuera à une renaissance qualitative en intégrant les jeunes non scolarisés, ce qui était considéré comme un obstacle au développement inclusif et durable.

L’atelier s’est déroulé en présence du hakem de Kiffa, M. El-Khalifa Ould Sidi Aly, du maire de sa commune et des autorités sécuritaires et militaires de la wilaya.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More