L'AMI

Atelier de formation sur l’emploi des jeunes ruraux

Les travaux d’un atelier de formation sur la promotion des emplois verts pour les jeunes ruraux à travers le programme “Mon projet, mon avenir” ont débuté mercredi à Nouakchott.

Cette rencontre, organisée par le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle avec la collaboration de la FAO et l’association Nafore, s’inscrit dans le cadre du projet “Renforcer la résilience dans la région du Sahel par la création d’emplois pour les jeunes-Rapprocher le nexus humanitaire-développement dans un contexte de fragilité”.

La formation permet de soutenir les efforts du gouvernement mauritanien à travers le programme “Mon projet, mon avenir” pour renforcer l’accès des jeunes aux emplois décents.

Elle vise également à promouvoir les emplois verts au profit des jeunes ruraux tout en renforçant les synergies entre les acteurs concernés par les questions de l’emploi et de l’agriculture.

Au total 30 jeunes représentants le programme “Mon projet, mon avenir”, l’agence Techghil et l’école nationale de formation et de vulgarisation de Kaédi (ENFVA) vont suivre, au cours de la première journée de l’atelier, des exposés sur le programme “Mon projet, mon avenir”, le centre national pour l’employabilité et les stratégies nationales et orientations pour l’emploi vert.

Ouvrant les travaux de l’atelier, M. Diallo Abdoulaye Mamadou, associé au programme FAO-RIM a précisé que la formation s’inscrit parfaitement dans les objectifs du programme prioritaire élargi du Président de la République (PROPEP), Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani avant d’ajouter qu’il s’agit d’apporter un appui technique au programme “Mon projet, mon avenir” ainsi qu’aux autres structures telles que l’agence Techghil et l’ENFVA.

“L’orientation vers un approche intégrée des secteurs agricoles plus vertes pour gérer les demandes concurrentes de terres, d’eau et autres ressources naturelles est un facteur de stabilité sociale et de développement économique, qui renforcent encore la résilience des jeunes” a conclu M. Diallo Abdoulaye Mamadou.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More