L'AMI

Au Conseil des Ministres : Instructions présidentielles pour venir en aide aux familles sinistrées dans la ville de N’Beikha

Le Conseil des Ministres s’est réuni le mercredi 03 Aout 2022 sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

Le Conseil a examiné et adopté les projets de décrets suivants :

-Projet de décret portant création organisation et fonctionnement d’un Etablissement Public à caractère Administratif dénommé Centre National des Opérations d’Urgence en Santé Publique.

La création de ce Centre National des opérations d’urgence en santé publique s’inscrit dans le cadre des obligations de notre pays vis-à-vis au Règlement Sanitaire International (RSI), adopté par la 58ème Assemblée Mondiale de la Santé en 2005 et mis en application depuis juin 2007.

Cette création se justifie, d’une part, par les leçons apprises des différentes urgences, notamment la pandémie COVID-19 et d’autre part par le nécessite de pallier l’absence d’une structure de coordination et de gestion des urgences de santé publique, qui a été constatée durant les épidémies précédentes et qui ont montré les limites de nos capacités de détection précoce, de planification et de riposte coordonnée face aux urgences.

-Projet de décret portant nomination des membres du Conseil d’Administration du Centre Hospitalier National.

-Projet de décret portant approbation du plan de lotissement de la ville de Djigueni, Moughataa de Djigueni, Wilaya du Hodh Chargi.

Ce plan prend en compte les critères indispensables pour un cadre de vie adéquat garantissant la sécurité et la quiétude pour l’ensemble des populations.

Le lotissement couvre une superficie globale de 1780 hectares et comprend :

Une superficie habitable estimée à 852 hectares ;

 590 blocs restructurés ;

 3641 parcelles à usage d’habitation d’une superficie qui varie entre 400 et 500 mètres carrés ;

 Des parcelles réservées à des équipements publics qui couvrent une superficie de 120 hectares ;

 Voirie couvrant une superficie de 250 hectares.

-Projet de décret portant approbation et déclaration d’utilité publique du plan de lotissement de la nouvelle ville Boughle (Regroupement de Boughle, Coummune d’Adel Bagrou, Moughataa d’Adel Bagrou, Wilaya du Hodh  Chargi).

Le site retenu a été sélectionné pour sa position particulièrement stratégique par rapport aux différents regroupements humains. Il est, en effet, situé dans une zone offrant l’ensemble des conditions (potentiel en eau, position géographique favorable etc…).

Le lotissement couvre une superficie globale de 261 hectares et comprend :

 103,8 hectares répartis sur 2136 lots à usage d’habitation. La superficie des lots varie de 400 à 500 mètres carrés ;

 80 lots commerciaux d’une superficie totale de 0,27 hectares. La superficie de ces lots commerciaux est comprise entre 25 et 36 mètres carrés ;

 8 parcelles réservées à des équipements publics qui couvrent une superficie de 3,85 hectares ;

Une voierie couvrant une superficie de 112,5 hectares.

-Projet de décret portant approbation du plan de lotissement de la ville de R’kiz, Moughataa de R’kiz, Wilaya du Trarza.

Ce plan prend en compte les critères indispensables pour un cadre de vie adéquat garantissant la sécurité et la quiétude pour l’ensemble des populations.

Le lotissement couvre une superficie globale de 3694 hectares et comprend :

  • Une superficie habitable estimée à 1576 hectares
  • 1230 blocs restructurés
  • 3118 parcelles à usage d’habitation d’une superficie de 400 mètres carrés
  • des parcelles réservées à des équipements publics qui couvrent une superficie de 45 hectares
  • Voirie couvrant une superficie de 429 hectares

-Projet de décret portant approbation et déclaration d’utilité publique du plan de lotissement du regroupement de Koundy 3, Moughataa de Tekane, Wilaya du Trarza.

Ce plan prend en compte les critères indispensables pour un cadre de vie adéquat garantissant la sécurité et la quiétude pour l’ensemble des populations

Le lotissement couvre une superficie globale de 538,2 hectares et comprend :

  • 92,48 hectares répartis sur 2139 lots à usage d’habitation. La superficie des lots varie de 400 à 500 mètres carrés ;
  • 160 lots commerciaux d’une superficie totale de 0,76 hectares. La superficie de ces lots commerciaux est comprise entre 42 et 48 mètres carrés ;
  • 9 parcelles réservées à des équipements publics qui couvrent une superficie de 4,41 hectares ;
  • Voirie couvrant une superficie 262 hectares.

Le Président de la République a instruit le gouvernement de tout mettre en œuvre pour venir en aide aux familles touchées par les pluies torrentielles, qui se sont abattues sur la ville de N’beika, Commune de Tamourt Naaj, et les villages avoisinants, et de suivre leur situation.

Il a également félicité toutes les équipes de secours qui a participé à l’opération de sauvetage de l’enfant Mohamed Ahmed Ould Mohamed, coincé dans le barrage de Boumdeid

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Le Ministre de la Transition Numérique, de l’Innovation et de la Modernisation de l’Administration a présenté une communication relative à l’adoption de l’agenda de transition numérique 2022-2025.

L’objet de cette communication est de présenter la synthèse de l’agenda de transition numérique 2022-2025 et le plan d’action opérationnel qui en découle pour leur approbation.

Dans ce cadre, il a été formulé une vision puis 5 objectifs quantitatifs globaux et 4 orientations stratégiques en plus de 3 leviers clés de mise en œuvre, le tout est décliné en 25 initiatives et 77 projets.

La Ministre de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Famille et le Ministère de l’Education Nationale et de la Réforme du Système Educatif ont présenté une communication conjointe relative à la préparation de l’année préscolaire 2022-2023.

Cette communication conjointe a pour objet d’engager une dynamique de refondation progressive du système actuel en vue de porter le taux de préscolarisation des jeunes enfants de 10% à 30% en 2024.

Attendu que le développement intégré du jeune enfant dans les structures d’éducation préscolaire, est d’une importance capitale eu égard à la contribution considérable du préscolaire au renforcement de la qualité de l’enseignement de base, de la cohésion sociale, de l’unité nationale ainsi qu’à l’autonomisation de la femme.

L’éducation préscolaire contribue fortement à la réduction de l’échec scolaire d’une part, et à l’autonomisation économique de la femme en la libérant une partie de son temps afin de vaquer à des activités productives, d’autre part.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More