L'AMI

Lancement de la Semaine Nationale de l’Arbre pour l’année 2022

La Mauritanie a célébré, lundi, la Semaine nationale de l’Arbre dans le but de sensibiliser les citoyens sur l’importance de l’arbre dans le développement durable et la lutte contre la désertification et le changement climatique.

Placé, sous le thème « reverdissons nos cadres de vie », l’évènement a donné lieu à une cérémonie, présidée par la ministre de l’Environnement et du Développement durable, Mme Aissata Daouda DIALLO, qui avait à ses côtés ses collègues de l’Agriculture et de l’Elevage.

Dans son mot à cette occasion, la ministre a souligné que la consécration de la célébration de l’arbre, pendant une semaine entière et chaque année, ne peut pas avoir qu’une portée symbolique. « Elle doit être un acte d’engagement et de responsabilité, chaque année renouvelée, face aux défis majeurs écologiques et environnementaux auxquels notre pays est durement confronté ».

Elle a ajouté que le thème de cette année, « reverdissons nos cadres de vie », nous interpelle individuellement et collectivement pour que nous accomplissions, comme un devoir de citoyen, des actions de reboisement et de protection des arbres, qui, demain, sauveront nos terres, nos infrastructures, nos villes, nos campagnes et notre vie.

Parlant de l’importance de l’évènement, Mme Diallo a rappelé que cette semaine est un évènement dont l’intensité et la fréquence traduisent la place et la valeur reconnue à l’arbre, notamment dans un contexte de lutte contre la déforestation et la dégradation des terres.

La ministre a salué, par la suite, les efforts entrepris dans le domaine, surtout la ceinture verte qui constitue, aujourd’hui, un poumon écologique par lequel respire la ville de Nouakchott, et qui a, également, permis de l’a sauver de l’ensablement et de la disparition sous des dunes de sables de toutes les infrastructures urbaines.

« La reconstitution de la chaine des écosystèmes naturelles et de la biodiversité, à travers notamment la plantation d’arbres, le reboisement et l’exploitation rationnelle des ressources forestières constitue un des objectifs stratégiques majeurs que nous devons atteindre », a-t-elle souligné.

S’agissant de la restauration écologique, la ministre a déclaré que les orientations du Président de la République Son Excellence Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani dans ce domaine, en particulier sur l’Initiative de la Grande Muraille Verte, qu’il a inscrit dans son Programme Prioritaire Elargi et dans TAHOUDATY assignent un objectif clair sur la restauration des terres dégradées, la protection de l’environnement et la création suffisamment d’emplois verts, d’ici à 2024.

« Ainsi, l’action du département, sous l’impulsion du Premier Ministre Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Bilal Messoud, consistera, à cet égard, d’ici à 2024, à reboiser environ 65000 hectares chaque année, soit 26 millions d’arbres à planter », a-t-elle précisé.

En termes de création d’emplois verts, la ministre a indiqué que cette action devrait également permettre de créer environ 600 emplois verts permanents et plus de 50 000 emplois temporels dans les activités de reboisement, de restauration des écosystèmes, et de préservation de l’environnement.

S’agissant des perspectives d’avenir, le ministre a déclaré que son département fait de la transition écologique et de la protection des écosystèmes naturels une des priorités majeures de ses actions. « C’est pourquoi, nous comptons associer directement, et de plus en plus, les établissements scolaires et les familles dans les actions de sensibilisation et même de réalisation des activités de plantation d’arbres et de reboisement. C’est le meilleur moyen de les responsabiliser et d’assurer une meilleure appropriation de l’arbre dans notre cadre de vie ».

Pour donner de l’ampleur à l’évènement la ministre a annoncé la semaine de l’arbre sera, désormais, célébrée à l’intérieur du pays et dans toutes les Wilayas, et que ses activités seront encadrées par ses services en partenariat avec les collectivités, les ONG et les partenaires au développement.

Enfin, la ministre de l’Environnement a lancé un appel à tous les élus locaux, à tous les acteurs de terrain, à tous les jeunes et à nos partenaires aux développements, à nous rejoindre dans notre combat pour le reboisement, et à prendre des initiatives pour contribuer à la conservation des ressources naturelles.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More